Vincennes, En Marche ! vers la modernisation de l’économie par le numérique

Dans le domaine de l’innovation et notamment du numérique, la France a de nombreux atouts. Emmanuel Macron en est convaincu et est à l’écoute des améliorations à apporter. La route n’est pas tracée, il faut prendre le temps de réfléchir pour choisir les bonnes orientations.

La campagne présidentielle, une occasion de réfléchir !

Ramenée à une bataille d’ego, la campagne présidentielle se résumerait à des petites phrases reprises en boucle sur les chaines d’information et sur les réseaux sociaux, une simple bataille d’ego.

Et si la campagne était tout autre. Partout en France, tous partis confondus, nous nous rassemblons, nous réfléchissions à notre avenir. A Vincennes même, mardi 11 avril, s’est tenue une réunion publique à l’initiative d’En Marche Vincennes au cours de laquelle une table ronde a rassemblé des experts de l’économie numérique.

Table ronde au Domaine du Bois avec Philippe Platon, Jean Baptiste Piacento et Jérôme Lecat

Le numérique doit être vu comme une formidable chance de favoriser les nouvelles formes d’économie : sociale, circulaire, solidaire, qui participent à la modernisation de l’économie.

La transition numérique est une opportunité économique, c’est un gisement d’emplois. Il faut faire en sorte de la favoriser.

Bien sûr, le numérique va continuer de bouleverser le marché de l’emploi avec la disparition de métiers mais aussi la création de nouveaux.

Pour réussir cette transition, il faut protéger les personnes plutôt que de chercher à maintenir à tous prix les anciens emplois, au risque de bloquer la modernisation du pays.

Retour en image sur cette soirée de réflexion

9 avril 2017 : Marche au Bois de Vincennes pour soutenir Emmanuel Macron

Le 9 avril, En Marche ! 94 a organisé une « marche » dans le bois de Vincennes pour soutenir la candidature d’Emmanuel Macron.

Le temps estival a donné à cet évènement autour du lac Daumesnil une convivialité qui a permis d’échanger avec les nombreux promeneurs.

Retour en images sur ce moment de partage où Mouvement Démocrate & Jeunes Démocrates du Val de Marne étaient présents.

Le 23 mars à Vincennes, le Modem 94 mobilisé pour faire gagner Emmanuel Macron

Le 23 mars, à un mois du premier tour de l’élection présidentielle, un événement départemental du mouvement En Marche s’est tenu au centre Georges Pompidou de Vincennes.

Les équipes du Modem 94 (dont celle de Vincennes bien sûr) ont participé à cette soirée de mobilisation autour de la candidature d’Emmanuel Macron.

Alors que l’ensemble de la campagne se déroule danFin de séances un climat de scepticisme généralisé, ce qui a surpris dans cet évènement c’est l’enthousiasme des participants et des intervenants.

Le mot d’accueil de Guillaume Gouffier-Cha, l’animation de la soirée par Laetitia Avia, les interventions (y compris celles des plus jeunes) ont marqué :

  • un esprit de renouveau,
  • un ancrage local fort,

et, plus surprenant dans l’enthousiasme d’une soirée de ce type…

  • un discernement sur les sujets parfois graves abordés lors de cette soirée.

L’intervention de Marlène Schiappa sur l’égalité hommes-femmes a mêlé les grands principes aux constats les plus concrets permettant de comprendre la manière dont Emmanuel Macron s’empare de cette question.

Sylvie Goulard a conclu la soirée par une prise parole franche et limpide sur son engagement européen et son choix de soutenir Emmanuel Macron dans la course à la Présidentielle.

Lors de la soirée, plusieurs fois cité, le Modem 94 représenté par Didier Dousset, est entré dans la dynamique du rassemblement En Marche pour faire gagner Emmanuel Macron.

Marcher sur un même chemin pour construire l’avenir que la France mérite

Le projet de rapprochement avec Alain Juppé et nombre de Républicains s’est arrêté brutalement avec les résultats de la Primaire de la Droite et du Centre.

Depuis novembre, l’ensemble du Modem, l’équipe de Vincennes incluse, a dû prendre le temps de la réflexion.

Tous les sujets qui font notre différence ont été abordés : la transparence dans la vie politique, la possibilité offerte à chacun de construire sa vie, une meilleure représentation de toutes les forces politiques françaises, et bien sûr la construction d’une majorité nouvelle avec un Centre fort.

Devant l’urgence bayrouet la nécessité du changement, François Bayrou a décidé de faire à Emmanuel Macron une offre d’alliance, immédiatement acceptée.

En faisant cette offre d’alliance à Emmanuel Macron, François Bayrou montre autrement que par des mots que l’heure exige que nous dépassions les clivages.

L’alliance portée par François Bayrou et Emmanuel Macron porte sur les valeurs et les idées. Elle s’inscrit pleinement dans une démarche de renouvellement et de rassemblemmacronent.

Partout unissons nos forces pour réussir l’alternance ! Nos intérêts personnels et partisans doivent être dépassés à Vincennes comme ailleurs pour construire l’avenir que la France mérite.

Résultat de la primaire LR : réaction de François Bayrou

La « primaire » organisée par le parti Les Républicains a donné un résultat sans ambigüité. François Fillon l’a emporté nettement en ayant su créer une dynamique forte.

Nous voulons saluer avec gratitude l’engagement, le travail et la volonté de rassemblement qui a été celle d’Alain Juppé tout au long de ces deux dernières années. Cet engagement était servi par de précieuses qualités humaines, sensibilité, courage et sens de l’État.

Pour nous, au-delà du résultat dfbe cette compétition, le rassemblement demeure la condition même de l’alternance en 2017.

Le projet qui a été annoncé par François Fillon a été au point de rencontre de la droite. La question est de savoir s’il est au point d’équilibre qu’exige l’avenir de notre pays.

Ce programme pose en réalité de nombreuses questions aux citoyens et à notre société, qui vont apparaître dans les semaines qui viennent. Ces questions devront trouver réponse.

Nous croyons aussi que bien des sujets n’ont pas été traités : l’avenir de l’Union européenne, la sauvegarde d’une ambition sociale, la question de l’environnement et du durable, les nouvelles conditions du travail, la situation des jeunes et leur futur. Dans les semaines qui viennent, nous allons travailler à ces questions et à ces sujets pour tous ceux et avec tous ceux qui ont besoin que soient inventées des réponses nouvelles pour garantir et réussir l’alternance dont la France a besoin.

François Bayrou par Modem Vincennes